Pour plusieurs, la ligne n’est pas pas tout à faite claire quand on parle de couches plates et de couches préplates. Voici d’abord un petit aperçu de chaque.

La couche plate

Composée simplement d’un grand carré de tissus, extensible ou pas. Certaines sortes peuvent être rectangle. Elle doit être pliée avant d’être installée sur le bébé.

La couche préplate

Composée de plusieurs épaisseurs de tissus, habituellement 3, cousues ensemble avec des petites ailes. On replie le corps en trois pour l’installer sur le bébé.

Avantages et inconvénients

Les deux ont leurs avantages et leurs points forts, de même que certains points faibles. Au niveau de la versatilité, les couches plates l’emportent haut la main. Avec les 42 000 façons qu’ils existent de les plier et de les ajuster, on ne peut pas les battre. On peut même les utiliser comme doudou, pour se cacher en allaitant et pour emmailloter un nouveau-né (ma-gi-que, essayez-le). Les couches préplates sont moins versatiles, ils existent une poignée de façon de les plier et de les ajuster.

Couche-péplate-pliage

Les plates sont aussi plus durables, car les OS peuvent être plier très petites et en changeant de pliage, on peut allonger la fourche ou les ailes pour un plus grand bébé. Les couches préplates peuvent être ajustée à la baisse, mais impossible de tricher quand la largeur ou la hauteur manque. On peut aussi moduler le pliage d’une plate pour place l’absorption là où c’est le plus nécessaire.

Les pures et dures vous diront que les plates sont aussi faciles à utiliser que les préplates. On va se le dire, ce n’est pas tout à fait vrai. Les couches plates deviennent faciles à utiliser avec les temps, mais les préplates restent DE LOIN plus facile à manipuler. Avec mon bébé truite au changement de couche, je préfère maintenant les préplates! Avec leurs petites ailes et le pliage simplifié, c’est rapide à mettre et ajuster. Elles sont aussi plus faciles à transporter dans un sac à couche, car elles sont faciles à replier si elles défont pendant le transport. On peut même le faire d’une main en tenant bébé sur la table à langer en plastique de la salle de bain du McDo (fait vécu ;) ).

Les préplates sont également plus minces à cause de leur design, mais les plates peuvent l’être aussi beaucoup, surtout notre couche plate en jersey. Les couches plates sécheront plus vite, comme elles n’ont qu’une seule épaisseur, mais les préplates sont étonnamment rapide à faire sécher aussi.

Autrement dit, si on regarde rapidement, les plates sont plus versatiles et durables, en plus d’être un peu moins coûteuse. Par contre, les préplates sont plus faciles à utiliser et sont plus minces. En avoir quelques unes dans son lot pour les moments pressés, c’est souvent pratique. Chez nous, elles sont aussi les favorites de papa, avec un couvre-couche en laine ou en polar et pul pour un combinaison rapide à installer et sans cassage de tête.

D’un point de vue personnel, si j’avais à refaire mon lot pour nouveau-né maintenant, je choisirais les plates pour le jour, à la maison et les préplates pour la nuit et les sorties. Comme on change souvent les nouveaux-nés la nuit, la facilité d’installation (et l’absence de velcro qui réveillait mon fils!) est pour moi un gros, gros plus.